Le Cri d'Icare

 

       Tombé en plein jour plus bas que terre, c'est dans les caves bordelaises qu'a poussé le Cri d'Icare. Un powertrio électrique et sans façons, dont le rock sous tension est résolument taillé pour la scène. Les textes – en français – vont se frotter à l'étrange, l'échafaudage grimpe et conduit bientôt au glissant sommet de la furie, en équilibre sur un fil, invisible dans le noir. On y croiserait des noms comme Feu!Chatterton, Eiffel, Noir Désir, Thiéfaine... Leur rock reste tendu, survolté, en sueur, souterrain et facilement explosif. Une première démo maison, un clip, une vingtaine de concerts, trois tremplins remportés, et surtout un premier album, Inversés, brut et intrigant, viennent renforcer le bagage du groupe. Et en attendant la chute, il faudra tout dire, tout jouer, tout transpirer.