Commentaires: 4
  • #4

    Sophie (lundi, 21 mai 2018 17:25)

    Concert intime entre presque quat'zieux, le message est clair : on écoute, on frissonne, on répond béatement aux sourires offerts, Puis les mots nous happent, vêtus de rouge passion, un peu de dentelle, et dessous, un jean déchiré. L'accordéon nous appelle, le saxo nous invite dans le morceau, la basse joue avec nos rythmes, et la guitare, greffée sur Mateo, accompagne le tout, et ses mots... Putains de mots qui résonnent encore, si touchants, si vrais, si forts. Merci beaucoup pour ce partage, à revoir sur une scène plus grande. Au plaisir !

  • #3

    Rouge (jeudi, 17 mai 2018 10:39)

    Il y a trop à dire sur Matéo Mf. Il faut une nuit dans une cuisine pour ça, attablés, guitares à la main.
    Car il y a de la cuisine chez Matéo : le coin de table sur lequel se penche encore l'enfance dans l'odeur des marmites, le banquet collectif où se réconfortent les idéaux, et le carrelage blafard, au petit matin, quand d'une nuit chavirante on tente de percer le blues au café chaud.
    Il y a aussi le reste chez Matéo : les rues, la route, les chambres tristes et les lits heureux.
    Il y a le monde chez Matéo.
    Et il sait comme nul autre le déplier sur la scène.

  • #2

    Vijay (samedi, 05 mai 2018 15:35)

    Matéo MF, un mélange subtil de folie scénique et de tendresse compositionnelle, est un artiste incontournable de la scène bordelaise. Seul, en groupe ou en collectif, il sait mettre l'ambiance et faire sourire son public. Infatigable et souriant, il saura vous entraîner au coeur de ses musiques, que vous garderez longtemps en mémoire !

  • #1

    Marie (samedi, 28 avril 2018 11:47)

    Matéo MF sur scène, c'est poésie et musique servies dans un grand cocktail énergique. Il ne laisse personne indifférent. Je suis venue à un concert avec une petite fille de 2 ans, je suis revenue avec une dame d'âge très respectable de 90 ans. A chaque fois, je pensais que le style Matéo MF était ou trop jeune ou ou trop rock pour que ça leur plaise. Je me suis trompée. Une heure et demie à rester assise, cela peut paraitre long à 2 ans. Une heure et demie sur un chaise en plastique, c'est vraiment inconfortable quand on a le corps tout perclus d'arthrose. Malgré cela, toutes les deux sont restées "scotchées" sur leur siège pendant le concert. Toutes les deux ont battu des mains en rythme, elles ont ri, elles ont ressenti l'émotion qui circulait. Chacune à sa façon a aimé la mélodie, la musicalité des mots, la mise en scène, la joie qui circulait, le plaisir partagé avec le public.
    Depuis, l'une et l'autre attendent que Matéo MF rejoue près de chez elle et ce soir-là, elles se feront belles pour aller écouter Matéo,